Livraison gratuite à partir de 150€ (Délai 24/48h) - Paiement en 3 ou 4x sans frais avec Paypal

Facebook Instagram LinkedIn YouTube

Vous avez besoin d'une nouvelle paire de chaussures de Running mais ne savez pas comment choisir parmi les dizaines de modèles disponibles sur le marché ?

Pas de panique, Muule vous a concocté un petit guide conseils afin de vous aider à trouver la bonne paire de chaussures, que votre priorité soit le confort ou la performance, que vous pratiquiez la course à pied de manière occasionnelle ou régulière, sur Route ou sur sentiers.

Type de terrain : Route ou Sentier

Le premier élément à prendre en compte est le terrain sur lequel vous allez majoritairement évoluer, à savoir, le Running sur routes ou le Trail sur sentiers, car les contraintes ne sont pas les mêmes.

La pratique de la course à pied sur Route nécessite un amorti plus important car les impacts sur l’asphalte sont beaucoup plus traumatisants pour les muscles, tendons et articulations.

Pour le Trail, la priorité est évidemment donnée à l'adhérence avec des semelles crantées, ainsi qu'au maintien du pied et de la cheville, afin de garantir traction et stabilité. La conception est également plus robuste pour offrir la résistance nécessaire à l'abrasion et aux chocs, notamment avec les pierres.

Il faut noter qu’il existe aussi des chaussures mixtes, idéales pour les coureurs aimant alterner sorties sur asphalte et terrains naturels peu accidentés, et ne souhaitant pas multiplier les paires de chaussures. Une solution surtout intéressante pour les coureurs loisirs.

Route ou Trail : à vous de voir en fonction de votre terrain de jeu préféré !

Type de distance

Outre le terrain, votre choix pourra être guidé en fonction
de la distance de vos sorties. Plus la distance s’allonge, plus l’amorti et le confort devront être privilégiés afin de garantir des sensations identiques tout au long de l’effort et de préserver votre organisme.

Sur des distances plus courtes, on pourra s'orienter vers des modèles plus axés sur le dynamisme et la lègèreté.

Tout cela doit cependant être pondéré en fonction de votre morphologie. De manière générale, les poids légers opteront pour une paire de chaussures alliant nervosité et légèreté quand les coureurs « lourds » (> 85 kg pour les hommes et > 70 kg pour les femmes) privilégieront le maintien du pied et de la cheville, une grande stabilité, et un gros amorti, particulièrement au talon, avec par exemple une semelle en mousse haute densité.

Amorti ou dynamisme : un choix guidé par votre pratique et votre morphologie

Intensité de l'effort

Au-delà de la distance, l'allure et le type de sorties jouent un rôle prépondérant dans le choix de vos chaussures.

Si votre objectif est de faire des sorties occasionnelles ou pour des sorties d'entraînement ou de récupération à allure modérée, optez pour un modèle au chaussant confortable, offrant un bon niveau d'amorti, avec une hauteur de semelle arrière relativement importante. Cette différence de hauteur entre le talon et la pointe est ce qu'on appelle le drop, et varie globalement de 0 à 13 mm.

Plus la valeur est importante, plus la chaussure offre un bon amorti, quelle que soit la manière donc vous posez votre pied. Un drop de plus de 8 mm permet ainsi de limiter les blessures au niveau du mollet et du talon pour les coureurs débutants peu techniques. Un drop important conviendra aussi très bien aux forts gabarits.

Les débutants et coureurs fragiles des articulations se tourneront vers un drop élevé ...

À l'inverse, plus la valeur est faible, plus le pied est à
plat et offre de sensations
. Un drop de 0 à 6 mm garantit donc un meilleur rendement mais nécessite une bonne technique de foulée. Ce genre de modèle
est donc adapté aux coureurs intermédiaires à confirmés, pour des sorties à 12 km/h au moins (<5 min au kilomètre).

Si vous recherchez la performance, une paire de chaussures avec un faible drop et un amorti équilibré voire dynamique vous permettra d'aller chasser les chronos. Souvent plus légères, avec une conception d'empeigne mono-pièce en mesh, ces chaussures sont en contrepartie moins durables, avec une durée de vie plus proche des 500 km (contre 1.000 km pour une paire plus axée confort/loisir).

... tandis qu'un drop faible sera plutôt réservé aux coureurs expérimentés et rapides

Choix de la pointure

En matière de chaussures, et tout particulièrement de chaussures de Running, choisir la bonne pointure peut paraître compliqué puisque les taillants varient selon les marques.

Pour être certain de choisir la bonne pointure, posez votre pied fort (pied d'appui) bien à plat sur une feuille de papier et dessinez-en le contour. Mesurez ensuite la distance entre les deux extrémités. Le pied se dilatant avec l’effort et la chaleur, ajoutez 0,5 cm à la mesure obtenue et reportez-vous aux tableaux des guides des tailles que vous retrouvez sur chaque fiche produit au moment de choisir la pointure.

Vous avez ajouté un produit dans votre panier.

Finaliser ma commande