Livraison gratuite à partir de 150€ (Délai 24/48h) - Paiement en 3 ou 4x sans frais avec Paypal

Facebook Instagram LinkedIn YouTube

Plébiscités par un nombre croissants de randonneurs, les bâtons de randonnée offrent de nombreux avantages : réduction des douleurs articulaires et de la fatigue,  meilleur équilibre, marche plus fluide ….

 

Muule fait le point sur les bénéfices des bâtons de randonnée et vous aide à choisir le modèle le plus adapté à votre pratique.

Les avantages corporels

Le principal bénéfice des bâtons de randonnée est de réduire les chocs et douleurs articulaires. L’usage de bâtons permet en effet d’absorber et de mieux répartir l’onde de choc à chaque pas. Sans bâtons, l’intégralité de cette onde se répercute dans vos articulations et peut, à la longue, traumatiser vos chevilles, genoux, hanches, colonne vertébrale jusqu’à vos cervicales.

Outre une fatigue plus précoce, la répétition de ces traumatismes peut provoquer douleurs, voire même blessures.

Parallèlement, en faisant travailler le haut de votre corps, les bâtons permettent de soulager une partie de vos jambes.

En montée, cela vous permet de décaler votre centre de gravité vers l’avant et d’adopter ainsi une marche à la fois plus économique et plus rapide.

En descente, cela vous assure également un meilleur équilibre, réduisant considérablement le risque de chute, sachant que la plupart des accidents interviennent dans la dernière descente de la journée, lorsque les jambes sont fatiguées et répondent plus difficilement aux sollicitations. Les bâtons prennent notamment tout leur sens dans les pierriers, les descentes glissantes.

Les avantages techniques

Outre leur fonction première, les bâtons vous permettent de marcher plus vite et contribuent à garder un rythme régulier grâce au balancement des bras faisant office de métronome.

Ils peuvnet être d’un usage précieux dans le cadre de certains franchissements d’obstacles tels que les fossés et les rivières. Ils se révèlent
d’ailleurs très utiles pour tester la solidité d’un névé, la profondeur d’un cours d’eau, la stabilité d’un rocher

Ils peuvent aussi vous permettre d’écarter de votre passage une végétation dense et pas toujours très amicale, voire même un animal qui se montrerait quelque peu menaçant.

Pour les adeptes de randonnée minimaliste sur plusieurs jours, ils peuvent aussi faire office de piquet pour monter un abri à l’aide d’une bâche ou d’un tarp par exemple.

Face à tous ces avantages, difficile de trouver des inconvénients à l’utilisation de bâtons même s’il en existe.

Parmi ceux-là, le premier est le poids supplémentaire. Cependant celui-ci est souvent infime par rapport au poids total de votre équipement. Les aluminiums et carbone utilisés dorénavant permettent de proposer des modèles à des poids record.

L’autre reproche qui est souvent fait est d’avoir les mains prises et qu’ils peuvent donc encombrer et gêner les mouvements, par exemple pour saisir sa gourde, une carte ou dans les passages nécessitant l’utilisation des mains. Cependant, il faut noter que presque tous le modèles aujourd’hui sur le marché sont télescopiques et se rangent très rapidement sur le côté du sac, sans même à avoir à ôter son sac, beaucoup de modèles de sac à dos disposant d’accroche rapide pour bâtons.

Les différents types de bâtons

Il faut tout d’abord distinguer deux types de bâtons : les bâtons de randonnée et les bâtons de marche nordique.

Conçus spécifiquement pour répondre aux contraintes de
cette discipline au succès grandissant, les bâtons de marche nordique sont monobrins, c’est-à-dire composés d’un seul tube.

Ce type de bâton ne peut donc pas être réglé en hauteur et se choisit en fonction de sa taille, à l’image des bâtons de ski. Fabriqués à partir d’un mélange d’alliage et de carbone, ces bâtons sont avant tout développés pour procurer un grand dynamisme. Plus la teneur en carbone, plus les bâtons seront légers et absorberont les vibrations.

Enfin, ils disposent de dragonne gantelet assurant une
excellente prise en main et un mouvement de bras optimal.

Assez exclusifs dans leur conception, ces bâtons ne sont
donc pas adaptés à une utilisation en randonnée.

 

 

Les bâtons de marche nordique sont le plus souvent monobrins pour garantir un grand dynamisme

Polyvalents, les bâtons de randonnée conviennent pour leur part à une utilisation en montagne ou en plaine, en hiver comme en été.

Proposant un large éventail de choix, les bâtons de randonnée ont beaucoup évolué ces dernières années.

Dans leur grande majorité, ils reposent sur une conception en 2 ou 3 brins permettant de les étirer et de les régler facilement à la fois à votre taille et au terrain (montée, plat ou descente).

Cet aspect télescopique permet aussi de prendre le minium de place sur le sac lorsque vous ne les utilisez pas.

Les bâtons de randonnée se caractérisent par leur grande modularité et leur faible encombrement

Les systèmes de réglage

Il existe deux systèmes de réglages :

- les systèmes à cônes (parfois appelés Twistlock) :
concrètement il suffit de dévisser un brin pour le tirer et de le revisser une fois la longueur souhaitée obtenue. Très léger, ce système est en revanche moins fiable (le brin peut s’affaisser pendant la balade) et moins facile à utiliser (les brins peuvent être difficiles à dévisser, en particulier durant l’effort avec les mains mouillées de sueur.

 

- les systèmes à molettes (parfois appelés Powerlock) ;
fiable, robuste et ultra-facile à utiliser, ce système permet de libérer le brin en ouvrant le levier ; il suffit de le refermer pour le bloquer. Ces leviers peuvent être en plastique ou en métal selon le degré de finition des bâtons. L’inconvénient de ce système par rapport au premier est le poids supplémentaire induit par la visserie et les leviers (un à chaque brin)

Réglage par système à cônes à gauche et à molettes à droite

Les matériaux

Concernant les matériaux, les bâtons peuvent être proposés en aluminium ou en carbone.

L’aluminium 6061 offre une très grande rigidité tandis que l’aluminium 7075 présente l’avantage d’être à la fois extrêmement solide et léger.

Les modèles en carbone, évidemment plus onéreux, se caractérisent quant à eux par une très grande légèreté tout en garantissant une très bonne résistance à la torsion. Ils assurent également une excellente absorption des vibrations mais peuvent se révéler plus fragiles.

Les poignées et accessoires

Enfin, le choix d'un modèle pourra être guidé par son niveau de finition.

Au niveau des poignées, on retrouve le plus souvent des poignées en mousse EVA ou en liège.

Les deux matières assurent une prise en main confortable et
efficace. C’est donc surtout une affaire de goût. Par ailleurs, certains modèles combinent les deux, avec une partie haute en liège prolongée par un manchon en EVA garantissant une prise efficace dans toutes les situations.

En complément de la poignée, les bâtons sont dotés d’une
dragonne plus ou moins évoluée : de la dragonne simple en tissu au gantelet doublé de micropolaire.

 Polyvalents, les bâtons de randonnée sont souvent livrés avec différents types de rondelles permettant de s’adapter au bitume, aux terrains secs ou à la
neige.

Poignée en EVA / Poignée en liège prolongée d'un manchon EVA / Rondelles mutli-surfaces

Vous avez ajouté un produit dans votre panier.

Finaliser ma commande